Jachère

Long matin Montréal.
J’essouffle mes amours. Et tout ce qui reste de vous. Entre toi et toi, j’ai brouillé les cartes
Trop usé les désirs, ces terres fertiles.
À l’attente. Maintenant.

Mon cœur en jachère.

Publicités

Une réflexion sur “Jachère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s